Les poissons ont des noms communs vernaculaires en plus du taxon


Lorsque Linné invente la classification linnéenne, le principe de reconnaissance d'une espèce repose sur l'utilisation d'un binom, encore appelé taxon, formé d'un nom de genre et d'une épithète d'espèce. Ainsi, dans le dictionnaire zoologique, on apprend que l'espèce portant le taxon Carassius auratus est bien plus fréquemment appelée le poisson rouge, son nom vernaculaire. Le nombre de formes, aussi bien des nageoires que du corps ou encore des yeux, mais aussi le patron de coloration sont d'une telle variabilité qu'il ne serait même plus convenable de désigner ce poisson par son nom scientifique...

Et que dire du célèbre poisson combattant? Est-ce que le taxon de Betta splendens est mieux connu du grand public en aquarium? Probablement que non. De plus, il existe plusieurs espèces de poissons combattants car on trouve également le combattant géant, le combattant pacifique (hé oui!), et divers poissons combattants associés à leur origine géographique.

C'était juste un aperçu de ce qui existe déjà en eau douce, pour nos lacs et rivières, mais ce phénomène existe également dans le milieu marin, en mer ou océan. Il est même amplifié, décuplé car le nombre d'espèces, animales, végétales, et même les bactéries ou cyanobactéries, y est bien plus conséquent. Ainsi, chacun sait ce qu'est une pieuvre, mais est-ce que l'appellation de poissons-chirurgiens est aussi parlante à tous, aux amateurs qui constituent le grand nombre? Vraisemblablement, ce n'est pas le cas et la plupart des noms communs sont finalement autant inconnus que les taxons officiels.

Que ce soit pour les noms populaires de chiens ou de chats, on pourrait donner des noms affectueux à nos poissons, mais les amateurs aquariophiles s'en sont déjà chargé. C'est ce qu'on appelle le nom vernaculaire.
un tétra néon bleu, le nom vernaculaire de Paracheirodon innesi

Ces noms ont des origines variées et ainsi, le poisson-clown connu sur les écrans de cinéma sous le nom propre de "Nemo" est-il le nom populaire, de toute une tribu de poissons dont la caractéristique principale et évidente est de vivre en symbiose avec des anémones de mer. Ainsi, en anglais, le nom vernaculaire se transforme en anemonefish, littéralement le poisson d'anémone. Les noms vernaculaires ne sont pas stables, ils peuvent évoluer avec le temps mais varient surtout d'une langue à l'autre, voir parfois d'une région à une autre dans la même langue.

Une base de données de taxonomie est une classification organisée et nomenclaturale de tous les organismes présents dans les bases de données publiques. Cela représente actuellement environ 10% des espèces décrites de la vie sur la planète, car la plupart des organismes ne sont pas encore décrits scientifiquement. En effet, la taxonomie (du grec "taxis" signifiant l'arrangement ou la division et "nomos" qui signifie loi) est la science de la classification selon un système de pré-déterminé, avec le catalogue résultant utilisé pour fournir un cadre conceptuel pour la discussion, l'analyse ou la recherche d'information. En théorie, le développement d'une bonne taxonomie prend en compte l'importance de la séparation des éléments d'un groupe (taxon) en sous-groupes (taxons) qui s'excluent mutuellement, sans ambiguïté, et pris ensemble, comprennent toutes les possibilités. Dans la pratique, une bonne taxonomie devrait être simple, facile à retenir, et facile à utiliser.

Une des taxonomies les plus connues est celle mise au point par le scientifique suédois Carl Linnaeus, dont la classification pour la biologie est encore largement utilisée (avec des modifications). Dans la conception d'un portail Web animalier et d'un portail végétal, les taxonomies sont souvent créées pour décrire les catégories et sous-catégories de sujets trouvés sur le site dans le guide des espèces aquatiques. La catégorisation des mots sur le portail est similaire à toute autre taxonomie.
© aquaportail.biz, crevettes et poissons en aquariophilie.