La crevette pour aquarium d'eau douce pour aquariophilie


Les explications sur la crevette en aquarium sont dignes des meilleurs écrits de l'auteur. Plusieurs dizaines de milliers de lecteurs ont déjà parcouru cette page destinée aux aquariophiles débutants, essentiellement pour apprendre les basiques (les bases, mais sans l'eau...) d'une acclimatation réussie et cela sans avoir besoin de gagner au tirage d'un jeu. Toutefois, cela ne remet pas en cause les possibilités de maintenance d'une anémone de mer en aquarium marin pour accueillir un Nemo par exemple. Dans la partie abordant les noms communs, ou noms "vernaculaires", il est expliqué pourquoi certaines appellations sont exagérées ou douteuses, comme pour le combattant associé à une seule espèce, mais qui désigne finalement tout un genre de poissons.

Malheureusement, d'autres actualités sont moins réjouissantes car on apprend que la plus vieille baleine connue est morte en juin 2007. Les baleines bleues sont superbes et cette photo en montre parfaitement le regard agréable.

Exclusivité pour l'Europe francophone en aquariophilie moderne et responsable. Des pompes d'aquarium à têtes rotative, la "nanowavemaker", deviennent disponibles. Mais avec le recul dans le temps et l'utilisation (modification de cette page en septembre 2010), ces pompes tombent toutes en panne! C'est du 100% à la poubelle... Elles sont considérées comme non-exploitables et mieux vaut passer son chemin. Retrouvez plus d'informations sur cette nouveauté avec le forum aquariophilie destiné au matériel aquario et bien d'autres fonctionnalités.
une baleine sautant de l'eau

Pour revenir sur les principes minima à connaître pour la maintenance d'un aquarium avec des crevettes, tout se joue au niveau des bactéries et des plantes aquatiques, avec les diverses formes de photosynthèse. Cet élément vivant est indispensable en aquarium, et même à toute vie sur terre comme en mer. Ainsi, on apprend que même que la mer Rouge doit son nom à une cyanobactérie qui, quelques fois dans l'année, va connaître un bloom et une sorte d'explosion biotique. La bactérie vient alors alimenter une foule d'organismes qui, sans ces efflorescences marines, ne survivrait pas. Ces sortes de plantes marines connaisent ces conditions de "bloom" en certaines périodes de l'année quand l'activité photosynthétique est maximale.

Nous allons aborder les requins présents en Mer Rouge avec la classe des chondrichthyens, c'est à dire les poissons cartilagineux, et en particulier le super-ordre des squalomorphes, les requins vrais, avec l'ordre des orectolobiformes (requins-nourrices, requins-baleines) puis l'ordre des carcharhiniformes (requins gris, requins baleiniers, requins-tigres). Cet ordre -le plus vaste de la catégorie des requins- se compose selon les auteurs de 5 à 8 familles, de 50 genres, regroupant quelques 200 espèces. La majorité de ses représentants arbore une morphologie typique des requins, notamment un museau allongé et une gueule largement fendue jusqu'en arrière des globes oculaires. En revenant sur la photosynthèse utile, tous les organismes animaux et alguaires des mers et océans, surtout des coraux comme les célèbres et beaux Acroporas (des coraux durs), ont besoin d'une lumière intense.
© aquaportail.biz, crevettes et poissons en aquariophilie.